Persian Medusa, 2023

📈 Meilleures Ventes

⏱️ Très fort intérêt pour cette œuvre!

Peinture
peinture acrylique sur toile tendue
Oeuvre originale et unique
75" x 49" in (190 x 124 cm)

Description

Acrylic on canvas stretched on hand-made wooden frame. Unique.

€19.900,00

✅  Satisfait ou remboursé 14 jours

✅  Livraison offerte !

✅  Authenticité garantie par un certificat

✅  Verified Reviews  ⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️

✅  Secure payment American Express Visa Mastercard PayPal Apple Pay

Jan Kalab

A propos de Jan Kalab

Né en 1978 à Prague, en Tchécoslovaquie, Jan Kaláb est aujourd'hui l'un des artistes contemporains les plus remarquables du pays. Pionnier fondateur de la scène du graffiti underground et du street art de Prague, anciennement connu sous le nom de Cakes, et avec son équipe, The DSK, ils ont animé les rues de la ville et ont passé de nombreuses nuits blanches dans les gares de triage, et peut-être aussi quelques nuits dans la police. gares.

Après ces jours de gloire, le travail de Jan a évolué vers des graffitis 3D, des installations lumineuses suspendues, des NFT animés, des peintures et des sculptures. Ses peintures oscillent à la limite de la sculpture et ses sculptures sont pour la plupart peintes. Pendant ce temps, la forme et la couleur sont les personnages principaux de son travail, qu'il pousse et mélange pour exagérer ou minimiser les formes. Parfois, le travail de Jan peut ressembler à une forme particulière, mais son intention n'est jamais de capturer ni de reproduire une image ou un récit existant. Il recherche plutôt la beauté universelle dans une perspective invisible et nouvelle, et redirige le connu vers l'inconnu ; dans une nouvelle dimension. Les sensations de déjà vu, comme lorsqu'on se souvient d'un moment ou d'une mélodie particulière ; c'est le sentiment ultime que Jan s'efforce d'atteindre et souhaite trouver un écho auprès de son public.

Diplômé d'une maîtrise de l'Académie des Beaux-Arts de Prague en 2006, Jan a eu sa première exposition personnelle peu de temps après en 2008 à la célèbre galerie Trafo, un espace d'art exclusif connu pour ne présenter que des artistes exceptionnels avec des expositions limitées à quatre par an. Depuis lors, Jan a exposé dans des galeries de premier plan à travers le monde, notamment à New York, Miami, Los Angeles, Londres, Paris, Séoul, Shanghai, Rio de Janeiro et Taipei.

“Faire de l’art, c’est comme tenter de conquérir un territoire inconnu. Un espace qui n'existe pas tant que vous ne le découvrez pas. Parfois, le voyage ne vous emmène qu'à travers des terres en friche, vous trouvez une île désolée ou vous vous perdez en chemin. Si vous n’arrêtez pas de chercher, un monde complètement nouveau pourrait s’ouvrir devant vous. Et ce sera peut-être si éblouissant qu'il transformera l'ancien pour toujours.

“Le cercle me fascine non seulement par sa pureté de forme mais surtout par la tension entre l'intérieur et l'extérieur. Comme si l'essence fondamentale de la vie pouvait être liée à une série de tentatives incessantes de ce qui se trouve à l'extérieur du périmètre du cercle pour y pénétrer et vice versa. Dès que cette tension disparaît, on continue à faire le tour du périmètre, encore et encore.

“Je me demande souvent si l'inspiration est inépuisable. Pourrais-je atteindre un point à partir duquel il ne sera plus possible d'aller plus loin. Y a-t-il une fin ? Je suis convaincu qu'il n'y en a pas. Chaque point est en fait une ouverture sur un autre monde. Plus nous nous rapprochons d’un certain point, plus nous nous retrouvons entourés par celui-ci. Soudain, nous sommes à l’intérieur, capables de voir d’autres points sur le nouvel horizon. Une fois que nous entreprenons un tel voyage, nous sommes forcément divertis toute notre vie.fe.„